Publié le
This is some text inside of a div block.

Comment s’engager contre les inégalités hommes-femmes au travail ?

Logo wenabi
Par
Garance
Publié le
14/12/2022
; Mis à jour le
15/12/2022

Inégalités hommes-femmes au travail : de quoi parle-t-on ?

Violences sexuelles et sexistes, harcèlement, inégalités salariales, manque de représentation, précarités… La liste des inégalités auxquelles les femmes sont confrontées est longue. Et le monde du travail n’en est pas exempté.  

Comprendre les écarts de salaire entre les femmes et les hommes

La première inégalité, peut-être la plus tangible, est celle des écarts de salaire entre les femmes et les hommes. En France, bien que les femmes soient, en moyenne, plus diplômées que les hommes (53% contre 46%), leur salaire est en moyenne 15,8% moins élevé(contre 13% dans le reste de l'Europe).

Chaque année, la newsletter Les Glorieuses met en lumière cette inégalité avec une campagne de sensibilisation qui détermine à partir de quand les femmes travaillent “gratuitement”. Pour vous donner une idée, en 2022, les femmes travaillent gratuitement depuis le 04 novembre à 9h10. Pour tout comprendre sur le calcul et la méthode employés, rendez-vous sur leur site dédié.

Ces inégalités salariales, considérables, peuvent être expliquées par plusieurs phénomènes :

  • Temps partiel, congés parental et travail domestique
    Que le temps partiel soit choisi ou contraint, le constat est le même : les femmes sont 3 fois plus concernées que les hommes par ce type de contrat. On parle de temps partiel choisi pour un.e salarié.e qui souhaite travailler moins pour des raisons personnelles, et de temps partiel contraint pour celles et ceux qui souhaiteraient un travail à temps plein mais qui ont un poste qui ne leur permet pas. La charge parentale et domestique incombe encore majoritairement aux femmes, c’est ce qui explique en partie pourquoi les femmes tendent davantage vers le temps partiel. Aussi, 19% des mères en couple ne travaillent plus du tout, contre seulement 4% des pères (source : OXFAM et INSEE).
  • Le travail domestique non valorisé est également problématique
    Les françaises consacrent en moyenne 1h26 par jour aux tâches domestiques de plus que les hommes (source : observatoire des inégalités). Les femmes réalisent alors environ 10 heures par semaine de travail domestique en plus que les hommes : un travail conséquent et non rémunéré qui s’ajoute à la longue liste des inégalités de genre.
  • Le plafond de verre
    Bien que la part des femmes cadres ait doublé en 40 ans, ces dernières ne représentent encore que 43% de la totalité des cadres en France. En outre, obtenir des postes de dirigeante ou de management pour une femme s’avère toujours plus compliqué que pour un homme, et ce à compétences égales. En France encore, 35% des femmes cadres sont en effet managers contre 43 % des hommes. Par ailleurs, les femmes managent des équipes plus petites et de moindre envergure. (source: APEC). Enfin, les femmes sont moins représentées dans les conseils d’administration qui sont composés à 70% d’hommes (source: courrier international).

🔎 Découvrez aussi l’épisode de notre émission engagée : Time To Act :  Femmes & Leadership dans le monde du travail, comment agir ?

Cet épisode aborde la place des femmes dans le monde du travail, et décrypte les inégalités persistantes au sein des sphères de décisions ainsi que dans l’accès aux postes de leadership. Emmanuel Bentejac, CEO de wenabi, accueille à son micro Eva Sadoun (Fondatrice & Présidente de  LITA.co, co-Présidente du Mouvement Impact France), Emmanuelle Larroque (Fondatrice & Présidente de l'association Social Builder) et Karine Aubry (Chief People Officer chez Dailymotion).

Le sexisme dans le monde du travail

Les écarts de salaire, temps partiels et plafond de verre nous montrent que le sexisme dans le monde du travail a la peau dure.

Et cela ne s'arrête pas là : selon le collectif #StOpE (stop au sexisme ordinaire en entreprise), 8 femmes sur 10 ont déjà été confrontées à des remarques sexistes au travail. Face à cela, le collectif a créé un livret de l’initiative StOpE qui met en lumière toutes les bonnes pratiques contre le sexisme en entreprise. 8 actions prioritaires ont été sélectionnées allant d’actions de prévention, de formations ciblées pour les salarié.e.s jusqu’aux mesures et indicateurs de suivi pour l’entreprise. Les entreprises et organismes signataires s’engagent à mettre en place une action par an. 

À lire également : 10 idées de causes à défendre avec votre entreprise : trouvez la vôtre !

4 façons d’agir pour l’égalité femme homme dans le monde du travail avec les associations

Face à ces différents constats, nombreuses sont les associations qui agissent en faveur de l’égalité femme/homme en entreprise. Et pour que leurs actions soient le plus virales et impactantes possible, ces dernières comptent sur le soutien de bénévoles engagé.e.s.Découvrez 4 associations et de multiple façons de vous engager, à votre tour, pour l’égalité femme homme dans le monde du travail :

Aidez les jeunes filles de quartiers prioritaires à réaliser leur potentiel avec Rêvelles

femmes en réinsertion professionnelle

L’association Rêv’elles est née d’un constat frappant : il existe de nombreux manques dans l’orientation des jeunes filles vivant dans les quartiers prioritaires (un manque d’estime de soi, une autocensure, des difficultés à identifier leurs forces et à exprimer leurs rêves, un manque de “role models” …). Aujourd’hui l’association, accompagnée de nombreux.ses bénévoles, aide les jeunes filles de quartiers prioritaires à réaliser leurs rêves et à se réaliser.

👉 Les missions au sein de l’association sont variées et adaptées à votre profil et disponibilités : 

  • Aider les jeunes filles à découvrir le monde de l’entreprise,
  • Leur présenter votre parcours scolaire et professionnel,
  • Les initier aux savoir-être et codes de l’entreprise,
  • Les accompagner dans leur recherche de stage ou alternance… 

Rendez-vous sur le site de l’association pour en savoir plus et vous engager à leurs côtés ! 

Favorisez l’emploi des femmes de plus de 45 ans avec ForceFemmes

femmes victimes d'inégalités au travail

L’association Force Femmes accompagne les femmes de plus de 45 ans au chômage dans la construction de leur projet professionnel dans toute la France.

👉 En tant que bénévole chez ForceFemmes, en fonction de vos compétences et disponibilités, vous pourrez : 

  • Accompagner individuellement des femmes en retour à l'emploi pour renforcer leur confiance, identifier leurs compétences, travailleur sur leur projet professionnel…;
  • Animer des ateliers CV, motivation coaching pour des femmes en recherche d'emploi ;
  • ou encore animer des ateliers informatiques et bureautiques.

Pour en savoir plus sur les missions de l’association et comment la rejoindre, rendez-vous sur leur site. 

Contribuez à la mixité et l’égalité femmes-hommes dans les métiers du numérique avec Social Builder

femmes victimes d'inégalité dans le numérique

Social Builder est une association experte de la mixité et de l'égalité femmes-hommes dans les métiers du numérique et de l’entrepreneuriat. Social Builder propose des actions d’accompagnement et de formation auprès des femmes, des réseaux et des entreprises.

👉 Avec l’association Social Builder, vous pourrez, selon votre profil et vos disponibilités :

  • Accompagner et mentorer les femmes dans leur parcours de reconversion et garantir la réussite de leur projet professionnel dans le numérique
  • Devenir mentor.e pour de futures femmes entrepreneures
  • Animer des entretiens experts individuels pour aider des femmes à monter en compétences sur vos sujets d’expertise :  CV, lettre de motivation, entretiens …

Rendez-vous sur le site de l’association pour en savoir plus ! 

Faites un don à la Fondation des Femmes

femmes manifestant contre les inégalités

Créée en 2016, la Fondation des Femmes, c'est :

  • La structure de référence en France pour la liberté et les Droits des Femmes et contre les violences dont elles sont victimes ;
  • L’objectif de la fondation ? Apporter un soutien financier, juridique et matériel aux projets associatifs à impact sur le territoire ;
  • La fondation fonctionne grâce aux soutiens de ses donateurs.trices et de ses mécènes ;
  • Depuis 6 ans, la fondation a pu soutenir plus de 600 projets associatifs et ainsi aider des centaines de milliers de femmes victimes de violences ou en situation de précarité.

👉 Vous voulez découvrir les projets soutenus par la fondation et peut-être faire un don ? Rendez-vous ici !

Nous vous avons présenté 4 associations à soutenir pour agir en faveur des droits des femmes. Il en existe une multitude d’autres.

Contactez notre équipe pour échanger à ce sujet ! 

Logo wenabi