14
/
02/2024

Journée internationale des droits des femmes 2024 : mobilisez votre entreprise !

Par
Garance
salariés qui se mobilisent pour la journée internationale des droits des femmes

Sommaire

Partager ce contenu
This is some text inside of a div block.

L'origine de la Journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars est la Journée internationale des droits des femmes. À l’origine de cette journée, une lutte ouvrière féministe à Saint-Petersbourg le 8 mars 1917, ayant pour slogan “du pain et la paix”, et qui permettra aux femmes russes d’obtenir le droit de vote. La journée du 8 mars restera un marqueur de la lutte féministe et cette date sera officialisée par l'ONU (Organisation des Nations Unies) en 1977 comme Journée internationale des droits des femmes.

Un thème précis est défini par l'ONU chaque année et donne lieu à de nombreux débats et actions. Face à un constat alarmant :  un déficit  de 360 milliards de dollars par an pour les dépenses consacrées aux mesures en faveur de l’égalité des sexes d'ici à 2030, le thème de cette année est « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme ». Cinq axes clés qui nécessitent une action commune ont été identifiés pour le thème de 2024 :

  • Investir en faveur des femmes : une question de droits humains
  • Mettre fin à la pauvreté
  • Mettre en œuvre un financement tenant compte du genre
  • Passer à une économie verte et une société de soins
  • Soutenir les agents de changement féministes

En effet, de nombreux combats sont encore à mener pour améliorer la situation des femmes dans notre société, par exemples : lutter contre les violences sexistes et sexuelles à l'égard des femmes, défendre une rémunération identique à poste égale, lutter contre les mariages forcés à travers le monde, agir pour un meilleur accès à l'éducation et à la santé, encourager l'accès des femmes à des postes décisionnaires notamment en politique, etc.

Chaque année, partout dans le monde, le 8 mars est l’occasion de célébrer toutes celles et ceux qui ont permis d'améliorer la condition de la femme et celles et ceux qui luttent au quotidien pour l’égalité des genres. L’occasion également de mettre en lumière les inégalités qui perdurent et de faire entendre les revendications pour les droits des femmes. L’égalité entre les femmes et les hommes n’est aujourd’hui pas atteinte, et la lutte pour les droits des femmes doit continuer. Ainsi, le 8 mars est toujours d’actualité 50 ans après son officialisation.

Les enjeux de l'égalité femmes/hommes en entreprise

Les enjeux de l’égalité femmes/hommes sont nombreux, tant dans la sphère privée que dans la sphère professionnelle. En ce qui concerne le monde du travail, les inégalités entre les femmes et les hommes sont multiples et souvent interconnectées. Les écarts salariaux sont particulièrement parlants pour représenter ces inégalités, les femmes gagnant en moyenne 15,8% de moins que les hommes (étude Les Glorieuses).

Outre les différences de salaire, les femmes se heurtent également au plafond de verre en entreprise. En effet, devenir manager ou directrice s’avère toujours plus compliqué pour une femme que pour un homme, et ce à compétences égales : 35% des femmes cadres sont en effet managers contre 43 % des hommes selon l’APEC.

Les femmes sont également davantage à temps partiel (3 fois plus que les hommes) et ce n’est pas toujours un choix. La charge parentale (et mentale) et le travail domestique peuvent expliquer en partie pourquoi les femmes se tournent davantage vers des emplois à temps partiel selon l’INSEE.

Enfin, combattre le sexisme ordinaire et lutter contre le harcèlement sont de véritables enjeux en entreprise. 8 femmes sur 10 ont déjà été confrontées à des remarques sexistes au travail. Face à cela, l'AFMD (Association Française des Managers de la Diversité) a créé l’initiative StOpE qui réunit différentes entreprises qui luttent contre le sexisme en entreprise et permet de mettre en lumière toutes les bonnes pratiques pour y mettre fin.

5 actions pour mobiliser son entreprise pour la Journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars n’est pas la journée de “la femme”, ce n’est ni une fête commerciale, ni la fête des mères, ni la Saint-Valentin, mais bien la Journée internationale des droits des femmes. En ce sens, offrir des fleurs à ses collaboratrices ou des bons de réduction pour des produits de beauté est totalement hors propos. Nous vous proposons 5 façons de mobiliser vos équipes, le 8 mars, mais également toute l’année, pour faire avancer les droits des femmes :

1. Participez à une collecte de produits d’hygiène avec Règles Élémentaires

Le 8 et 9 mars prochain, Règles Élémentaires organise une grande collecte nationale de produits périodiques pour lutter contre la précarité menstruelle.

Pour passer à l'action près de chez-vous, en solo ou avec vos collègues, rendez-vous sur le site de Règles Élémentaires !

Vous pouvez aussi réaliser une collecte de produits périodiques directement dans vos locaux. Pour vous aider à mettre en place, nous avons crée un guide de collecte dans lequel vous retrouverez tous nos conseils et astuces pour une collecte en entreprise qui cartonne ! Retrouvez dans le guide une page dédiée à la collecte avec Règles Elémentaires avec le déroulé idéal d’une collecte ainsi qu’une affiche à utiliser. Téléchargez ici le guide pour organiser une collecte.

2. Proposez à vos collaborateurs·rices de faire du mécénat de compétences

des salariés sensibilisés à l'égalité hommes femmes
Crédit photo Social Builder

Vos équipes ont des compétences et souhaitent les mettre à profit d’une cause qui leur est chère ? De nombreuses associations de lutte pour les droits des femmes sont à la recherche de volontaires ayant des compétences spécifiques et un peu de temps à leur allouer. C’est le cas de l’association Ikambere qui accompagne médicalement, socialement et psychologiquement les femmes atteintes du VIH dans leur réinsertion sociale et professionnelle, à Paris et en région parisienne. Elle recherche activement des bénévoles pour la coanimation d’ateliers d’alphabétisation. Si vous avez de l'expérience en animation d’ateliers et que vous souhaitez rejoindre un projet humain et engagé, n’hésitez plus et contactez la formidable équipe d’Ikambere !

Social Builder, association experte de l’accompagnement et de l’inclusion des femmes dans le numérique, recherche elle aussi des volontaires. Si vous travaillez dans le secteur du numérique, vous pouvez accompagner les bénéficiaires de Social Builder dans leur reconversion professionnelle ! A raison de quelques heures par mois, votre engagement peut faire une réelle différence. Vous pouvez également participer à leur forum “Osez la tech” qui aura lieu le 8 mars 2023. L’objectif du forum ? Redonner leur place aux femmes dans le monde du numérique. Au programme, des ateliers, plénières, ou encore des rencontres entreprises… N’hésitez pas à participer ! Pour toutes informations, consultez le site internet de Social Builder.

Notre équipe a eu la chance d’échanger avec Anastasia Chambraud, Responsable insertion & mentorat chez Social Builder, qui nous en dit plus sur les valeurs de l’association. Visionnez la vidéo de l’interview :

StartUp for kids est une association qui accompagne les jeunes, notamment les jeunes filles, pour qu'ils deviennent les acteurs engagés du monde de demain. Et pour cela, elle compte sur la mobilisation et le soutien de collaborateurs.rices prêt.e.s à partager leurs compétences métiers ! Vous êtes intéressé.e pour inspirer la jeunesse ? Contactez StartUp for kids !

3. Témoignez de votre parcours auprès de jeunes avec 100 000 entrepreneurs

Vous êtes entrepreneure ou intrapreneure ? Toute seule, ou en binôme femme-homme, partagez votre parcours professionnelle auprès d’une classe pour inspirer les élèves, casser les stéréotypes de genre et leur montrer que tout est possible ! Les bénévoles interviennent de façon individuelle dans une classe ou collectivement dans le cadre de speed-meetings d’entrepreneurs. Rendez-vous sur le site de 100 000 entrepreneurs pour en savoir plus et participer à des sessions de témoignages.

4. Découvrez notre calendrier des femmes qui font bouger la solidarité

Tout au long du mois de mars 2024, Wenabi et ses associations partenaires ont un objectif :  mettre en lumière toutes les femmes du secteur associatif qui font bouger les lignes et les luttes !

Bénévole, directrice, porteuse de projet ou même bénéficiaire ... Le milieu associatif ne serait pas ce qu’il est sans l’engagement sans faille de nombreuses femmes au quotidien. On vous en dit plus très vite sur cette opération ou alors suivez-nous sur Instagram pour obtenir les informations en exclusivité !

5. Devenez mentor pour une femme de +45 ans

Vous êtes RH, DRH ou même manager ? Rejoignez la formidable aventure Arcé Avenir Femmes et soutenez l'emploi des femmes de + de 45 ans.  Votre rôle de mentor permettra à une bénéficiaire de recouvrer confiance en elle et de retrouver un équilibre professionnel ! Une manière concrète de lutter contre les discriminations sexistes et agistes auxquelles sont confrontées trop de femmes de + de 45 ans. Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez directement Arcé Avenir Femmes.

Au-delà des actions spécifiques en entreprise, la lutte pour l'égalité des genres doit s'étendre à tous les domaines de la société. Il est impératif de reconnaître que la promotion de l'égalité des sexes ne se limite pas à une seule journée de sensibilisation, mais nécessite un engagement continu et des efforts concertés à tous les niveaux. Envie d'engager facilement vos collaborateurs toute l'année dans des projets associatifs en les mobilisant sur différentes causes à impact sociétal ? Découvrez la plateforme Wenabi, contactez l'équipe pour avoir une démonstration de la solution !

Partager ce contenu
This is some text inside of a div block.

Suivre notre actualité

Inscrivez vous à notre newsletter

S'abonner
Merci ! Votre email a bien été enregistré !
Oops! Something went wrong while submitting the form.