10
/
11/2023

Actions RSE : 5 exemples à mettre en place dans son entreprise

iris thunus wenabi
Par
Iris
exemples actions RSE

Sommaire

Partager ce contenu
This is some text inside of a div block.

En 2023, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est devenue plus que jamais un concept incontournable dans le monde professionnel, reflétant une prise de conscience croissante de l'impact des entreprises sur la société et l'environnement. Toutefois, la RSE reste trop souvent encore assimilée par une seule équipe dans l’entreprise, sans être comprise et partagée par l’ensemble des salariés·es. Voici une liste de 5 actions RSE concrètes à mettre en place en interne pour traduire ses engagements et embarquer tous·tes les collaborateurs·rices ! 

1. Réduire son empreinte carbone

On ne peut plus passer à côté à l’heure actuelle ! La réduction de l'empreinte carbone est aujourd’hui une action RSE essentielle pour les entreprises. Les émissions de gaz à effet de serre contribuent au changement climatique, un défi mondial majeur. Les entreprises peuvent (et doivent !) prendre des mesures pour réduire leurs émissions de carbone. Pour ce faire, elles sont d’abord amenées à évaluer leur empreinte carbone, puis à identifier les principales sources d'émissions et enfin à mettre en œuvre des stratégies pour les réduire.

La première étape par laquelle passer pour réduire son empreinte carbone est de comprendre où se situent les consommations les plus élevées. Pour ce faire, le bilan carbone d’entreprise est l’outil idéal à activer. En fonction de sa taille, l’entreprise fera appel soit à un cabinet de conseil spécialisé, soit à une solution SaaS comme Carbo ou Greenly. À noter que ce bilan est désormais obligatoire en France pour les entreprises de plus de 500 personnes (250 personnes en Outre Mer).

Une fois les sources d’émissions identifiées, il est maintenant temps de passer à l’action. Il existe plusieurs solutions pour réduire l’empreinte d’une entreprise, comme investir dans des technologies plus propres, améliorer l'efficacité énergétique de ses opérations, encourager l'utilisation de transports plus durables pour les employés·es, ou encore adopter des politiques de réduction des déchets. En outre, de plus en plus d'entreprises choisissent d'investir dans des énergies renouvelables (en faisant appel à des fournisseurs d’énergie verte comme ekWateur, Enercoop ou Mint Energie) pour réduire leur dépendance aux énergies fossiles.

Une réduction significative de l'empreinte carbone permet aux entreprises d’économiser de l'argent, de réduire leur impact environnemental et de répondre aux attentes croissantes des consommateurs·rices en faveur de produits et services respectueux de l'environnement. Cette action mérite donc bien sa première place dans notre liste !

Réunion actions RSE
Réunion actions RSE

2. Sensibiliser les équipes aux enjeux RSE

Comprendre pour mieux agir est notre credo chez Wenabi ! Pour embarquer un maximum des collaborateurs·rices dans le mouvement vers l’impact, il est d’abord essentiel de les sensibiliser à la RSE et aux causes directement soutenues par l’entreprise (l’environnement, la jeunesse, l’égalité des genres, la santé, l’inclusion en entreprise,...).

Pour ce faire, il est possible de recourir à plusieurs actions de communication en interne : 

  • Organisez des ateliers interactifs pour discuter des enjeux RSE, partager des bonnes pratiques et encourager la réflexion, en faisant intervenir directement des associations qui œuvrent sur le terrain, par exemple.
  • Développez des supports de communication, tels que des newsletters, des articles sur l’intranet ou des affiches, pour diffuser les informations clés sur la thématique.
  • Créez des groupes de travail ou des comités RSE composés d'employés volontaires pour travailler sur des initiatives RSE.
  • Intégrez les managers afin qu’ils·elles montrent l'exemple et encouragent leurs équipes à se former et/ou à s'engager.
  • Encouragez les employés·es à partager leurs expériences personnelles en matière de RSE, que ce soit au travail ou en dehors, pour créer un dialogue et inspirer d'autres collègues. Veillez à reconnaître cet engagement tout au long de l’année.
💡 Participez au Duoday avec votre entreprise !

Assurez-vous de proposer des niveaux différents de sensibilisation afin d’embarquer toutes les personnes en interne, qu’elles soient déjà expertes de la RSE ou au début de leur apprentissage. Combiner plusieurs actions de communication est donc indispensable pour faire mouche auprès de chacun·e !

Calendrier RSE 2024
Le calendrier RSE international 2024 de Wenabi

3. Mettre en place une politique d’achat responsable

Favoriser les achats responsables dans l’entreprise se traduit généralement par la définition d’une liste de critères incluant des normes environnementales, sociales et éthiques qui permettent d’évaluer les fournisseurs actuels et futurs de l‘entreprise. La sélection de ses fournisseurs s’établit donc ensuite selon ces critères bien précis. 

Et si pour aller encore plus loin, on incluait aussi la seconde main dans sa politique d’achat responsable ? Durabilité, économies financières, responsabilité sociale… les raisons de privilégier la seconde main pour les achats en entreprise sont nombreuses. Que ce soit le mobilier, le matériel informatique ou encore les voitures de société, de nombreux postes de dépenses physiques sont susceptibles d’être remplacés par de l’occasion. C’est là tout l’enjeu également d’une politique d’achat responsable : réduire ses achats neufs.

Dans la même veine, il est également possible de mettre en place une politique de dons du matériel qui n’est plus utilisé à des associations caritatives, par exemple. Avec la démocratisation du télétravail, une dizaine de places sont systématiquement vacantes dans vos bureaux ? Pourquoi ne pas les mettre à disposition d’une association qui cherche un local pour se développer ? 

Dès que l’on pense seconde main et don matériel, les possibilités sont infinies. Et elles font du bien, à la fois au niveau économique et environnemental, mais aussi et surtout aux associations. Pensez-y !

Données politique RSE

À lire également : Engagement solidaire des collaborateurs : décryptage d'experts RSE d'entreprises engagées !

4. Viser l’obtention d’un label RSE

Vous avez déjà mis en place plusieurs actions RSE et vous voulez rendre compte de l’ampleur de votre travail ? Alors pourquoi ne pas tenter d’obtenir une certification officielle ? Elle vous permettra d’évaluer et de démontrer l'engagement de l’entreprise envers des pratiques durables et responsables. 

Vous voulez vous lancer, mais vous êtes perdus face aux différentes normes et labels RSE existants ? En voici quelques-uns, à sélectionner en fonction de la pertinence pour l’entreprise : 

  • ISO 14001 : Cette norme internationale se concentre sur la gestion environnementale. Elle établit des critères pour la mise en place d'un système de management environnemental efficace.
  • ISO 26000 : Il s'agit d'une norme internationale qui fournit des directives pour la responsabilité sociale des entreprises, couvrant des domaines tels que les droits de l'homme, l'environnement, les relations de travail, les consommateurs, la gouvernance, etc.
  • Label Lucie 26000 : Une déclinaison pratique et pragmatique de la norme ISO 26000 pour les organisations.
  • GRI (Global Reporting Initiative) : Le GRI fournit des directives pour la préparation de rapports de durabilité, aidant les entreprises à rendre compte de leurs performances économiques, environnementales et sociales de manière transparente.
  • B Corp : La certification B Corp est attribuée aux entreprises qui répondent à des normes strictes de performance sociale et environnementale. Il s'agit d'une certification basée sur l'évaluation globale de l'entreprise.

Même si la certification semble encore trop ambitieuse pour l’entreprise, se renseigner sur les différentes sections évaluées par les labels peut être une bonne démarche pour identifier les axes de travail pertinents sur lesquels se concentrer à l’avenir. L’évaluation initiale vous permettra d’identifier les domaines dans lesquels vous excellez déjà et ceux où des améliorations sont nécessaires. Une première étape vers la certification !

Implication des salariés

5. Mobiliser ses salariés auprès d'associations locales

On ne le dira jamais assez, l'implication communautaire est un aspect clé de la RSE. Les entreprises ont un rôle à jouer dans le soutien aux communautés où elles opèrent et cela a un vrai impact dans l'expérience collaborateurs. Cela peut se faire par le biais de dons, de mécénat de compétences, de projets de bénévolat des employés ou de partenariats avec des organisations locales. Le meilleur moyen de les aider efficacement est d’aller à leur rencontre sur le terrain pour identifier ensemble les besoins et les moyens d’y répondre en mobilisant les équipes et les parties prenantes de l‘entreprise. L’objectif est de nouer un véritable partenariat sur la durée avec elles. 

À lire également :

En s'impliquant activement dans la communauté, les entreprises renforcent leurs liens locaux, favorisent une image positive et contribuent à résoudre des problèmes sociaux et environnementaux. Dans un souci de cohérence et dans un objectif d’impact plus large, les projets d'implication communautaire doivent dans l’idéal être associés aux causes déjà soutenues par l’entreprise, telle que l'urgence sociale par exemple en accompagnant une association pour aider les sans-abris.

Vous cherchez un outil qui vous permet de gérer l’ensemble de vos actions RSE solidaires ? Demandez une démo et découvrez Wenabi, la plateforme qui connecte entreprises et associations pour l’intérêt général !

Partager ce contenu
This is some text inside of a div block.

Suivre notre actualité

Inscrivez vous à notre newsletter

S'abonner
Merci ! Votre email a bien été enregistré !
Oops! Something went wrong while submitting the form.